Hier, la journée avait mal débuté. Le ménage m'avait accaparé une bonne partie de la matinée, ce n'est donc pas ce que l'on peut appeller "une journée qui commence bien".

Dans toutes mes bonnes résolutions quotidiennes, il y a le bien-être de mon chat, et afin qu'il arrête de s'arracher les poils par touffes entières, je vais régulièrement lui acheter des croquettes chez le vétérinaire.

Hier donc, en début d'après-midi, mon planning était ultra chargé. Etant donné que je mets Quentin à la crèche uniquement le matin, il était avec moi toute l'après-midi. Nous partâmes ensemble, lui dans son siège auto, moi au volant de ma petite Clio (que j'aime moins que ma 306 d'avant mais que j'aime bien quand même car elle a la clim). Arrivés sur le parking du véto, je m'arrête afin de regarder à quel endroit je pourrais bien me garer, quand tout à coup je vois arriver sur ma gauche une voiture en train de reculer plus rapidement que doucement (oui, vite). Je klaxonne désespérement et bing ! Elle me refait la carosserie. Et merd-euh !!
Mon planning de l'après-midi s'est vu modifié ...

Je sors en tricotant des jambes, prends Quentin dans son siège auto qui somnolait encore, il ne s'est rendu compte d'absolument rien. Dans son regard, il y avait plutôt l'expression : "Maman qu'est-ce que tu me fais là ? Pourquoi tu me réveilles ?! Y'a un problème ?"
Toujours en tricotant je vais voir la voiture coupable de mon stress. Une petite vieille dame sort et dit "Ahlala-lalalalala ! Je ne vous ai pas vu ! Ahlalalalala !"
Je me dis, ok, elle panique, à moi de la rassurer. Je prends les choses en mains et note ses coordonnées pour qu'on puisse faire le constat chez elle car elle n'avait pas ses papiers (moi non plus mais chuuut !).
Je vais chez elle et elle me reçoit en rabâchant : "Ahlalalala !" Bon, vous connaissez la suite.
Toujours sur un ton rassurant, je lui dis à la petite vieille : " Ca va Madame, il n'y a pas mort d'homme non plus, ce n'est que de la tôle froissée".
Et sa réponse m'a glacé le dos : "Oh et puis vous savez, moi j'ai déjà tué quelqu'un il y a un an, mais j'ai gagné mon procès, il s'est tapé contre mon pare-brise..."
Là j'avais envie d'expédier le constat et de vite m'en aller de chez elle, rapport aux ondes négatives.

Elle agrave son cas en me disant : "Est-ce que vous croyez que je peux dire à mon assurance que j'ai cassé mon feu arrière pendant le choc ; car en fait je l'ai cassé il y a un mois en reculant. Je suis partie sans rien dire car l'autre véhicule garé n'avait rien..."
J'ai dû lui remplir son constat et parler fort car elle était sourde comme un pot et me disait ne rien voir du tout ! J'étais en plein cauchemar.
J'ai tenté une phrase du type : "Vous savez, ma grand-mère on lui a interdit de conduire parce qu'elle a des problèmes de vue Madame".
Ce à quoi elle a répondu : "Oh non mais moi je conduis bien !"

Là se pose LA QUESTION : comment est-ce possible qu'elle puisse conduire après avoir tué quelqu'un et en cartonnant d'autres véhicules environ une fois par mois ???

Bon, ma poisse ne s'est pas arrêtée là car au supermarché au moment de payer mes SURGELES, ma carte bleue a refusé de marcher.

Et comme on dit jamais deux sans trois, Quentin est malade depuis cette nuit. Rhino impliquant suppo, spray nasal et autres réjouissances.

La loi des séries ? Une mauvaise passe ? Un chat noir entre les jambes ? Oui pour la dernière, et tous les jours depuis 9 ans.

Au final, l'accident c'est 100% pour sa pomme, et je ne sais pas ce que vous en penserez amis lecteurs, mais je compte aller à la police pour empêcher une bonne fois pour toutes, ce danger public de 77 ans, de nuire au volant du moindre véhicule roulant. Même dans une fête forraine !

Vieux_au_volant

Montage surréaliste, orchestré par la prévention routière. Vous avez déjà vu un vieux vigilant au volant vous ?

Alors, je balance ou je laisse courir ? Je ne suis pas partisane de la délation, mais...