Flash spécial : Un carnet de gribouillages appartenant à Picasso s'est fait dérober dans un célèbre musée portant le même nom que l'auteur des griboullis.

D'après les journalistes, Quentin aurait pu le faire lui-même tellement le système de sécurité laissait à désirer.

Des travaux de rénovation dans un musée et hop ! La sécurité passe aux oubliettes. C'est digne de la Calédonie ça !

Avis aux auteurs de la filouterie, les journalistes disent que la valeur de ces croquis est estimée à 8 millions d'euros.

C'est pas bien de voler, mais c'est bien joué quand même ! Joli coup de maître.

Picasso