Vendredi dernier, je suis allée chez le médecin pour une broutille. Dans la salle d'attente, ma chance légendaire et moi-même étions assises à côté d'une femme. Une autre femme sortit du cabinet du docteur et s'assit avec nous pour discuter car elle connaissait ma voisine de chaise.

Elle raconta qu'elle avait hébergé une copine, qui avait déclaré la grippe A, et qu'elle commençait elle-même à ressentir des symptômes...

Evidemment, comme tout un chacun, je me dis : "Oups ! Mais je suis à un mètre, je vais la choper".

Sauf que la salle d'attente devait bien faire 2 mètres carrés et demi.

C'était très étrange car en l'écoutant parler, elle paraissait presque fière d'être contaminée par cette grippe. Elle prévoyait même de passer un week-end alitée et l'évoquait avec énormément de plaisir.

Les gens sont bizarres parfois...

Depuis hier, j'ai la crève. Pas la grippe, mais la bonne crève, la toux bien irritante sans fièvre. C'est grave docteur ?

Alors je me tiens loin des gens, just in case of.

D'ailleurs il est vivement recommandé de lire ce blog avec un masque sur le nez.

Il faut dire qu'à Nouméa nous sommes en plein hiver, les maladies sont plus qu'à la mode. Tout le monde y va de son lot de rhume, de conjonctivite, de bronchite. Un vrai carnage qui font ces microbes !

Aux informations, ils disent qu'un quart des élèves manquait à l'appel hier dans les écoles primaires, d'après les recensements de la Province Sud. Sachant que les élèves sont 20 000, ça fait 5000 absents quand même.

Tremblez les métros, l'arrivée de l'hiver approche à grands pas, et vous n'y couperez pas à cette grippe Aaa'tchoum ! ^^

Bon il faut quand même relativiser. Ce n'est qu'une grippe. Pas de quoi se faire vacciner (les préconisations sont de deux vaccins à un mois d'intervalle, disponibles à partir d'octobre je crois) par le vaccin en cours de création dans les groupes pharmaceutiques (qui doivent bien se frotter les mains en ce moment même), et dont on ne verra les effets secondaires que dans dix années.

Pour les curieux qui seraient désireux de s'informer (pour de vrai, et non d'écouter ce qu'on vous débite à longueur de temps aux infos), il y a des éléments dignes d'intérêt ici et .

Vous pouvez être totalement contre ces articles, ou bien pour, ou partagé. C'est ce qu'on appelle le libre-arbitre, se faire son avis par soi-même. Mais pour une fois qu'une autre chanson nous est chantée, je ne voulais pas me priver de vous donner les liens.

Pour ma part je pense qu'il faut être mesuré.

Premièrement, la grippe A tombe à point nommé pour éluder la crise. Je ne suis pas sûre que l'on en parlerait autant si l'économie se portait bien. C'est ce qui s'appelle détourner l'attention. Il ne s'agit encore une fois que d'une grippe. En réfléchissant un peu, la grippe en Métropole au moment de l'hiver prochain pourrait même devenir un alibi à la crise économique et aux mauvais résultats des entreprises : salariés absents = manque à gagner et frais pour la sécu, les mutuelles...Alors soyons pondérés dans nos propos et restons zens, mais pas aveugles non plus.
Deuxièmement, se moucher n'a jamais tué personne. Raph connaît quelqu'un qui l'a eue cette vilaine, il a été réellement malade un jour ! Franchement, il n'y a pas de quoi se faire vacciner ou prendre du Tamiflu ...

Par contre il ne faut pas être irresponsable non plus. Si on sait qu'on l'a, les attitudes à adopter qui paraissent évidentes : on évite de serrer les mains et on porte un masque quand on est au contact des gens.

Voilà, et pour vous prouver que les gens sont bizarres, tout en se détendant après un sujet sérieux sur ce blog (peu habitué), regardez ceci :

Tataaaa'tchoum !!