Dès que je commence à écouter Sublime, je deviens frénétique...et indécise pour choisir quelle musique vous sera offerte aujourd'hui...Ils étaient tellement doués et inspirés !

Cette indécision vous vaudra deux musiques du jour, et deux bonjours !!

Sinon ? Ben rien, c'est le calme plat avant la tempête nouveau boulot. Je profite de mes derniers jours de liberté avant d'être enfermée entre les barreaux de la société liberticide (c'est un mot en vogue en ce moment - liberticide par-ci, liberticide par-là, alors je m'y mets), qui veut faire de nous des travailleurs acharnés...

Pour info, les 39 heures sont toujours en vigueur en Nouvelle Calédonie, ou plutôt les 35 n'ont jamais été adoptées, et croyez-moi, ça n'est pas irréalisable. Juste plus fatigant en fait.

Mais je déconne, je suis contente de travailler à nouveau. Ca va me permettre de commander des fringues sur Internet sans m'entendre dire : "t'as vu TOUT ce que t'as acheté, t'es MALAAAADE !!?"

Et de devoir répondre : "Ouiiii, mais c'est beaucoup pour Quentin quand même hein...", les pieds en-dedans telle une petite fille qui aurait fait tomber sa sucette à peine sortie de son emballage, mais déjà suçotée pour que les gravillons hé ben ils collent quand même assez et qu'elle soit foutue...c'est du vécu !

Désormais, je suis une working girl qui trouvera toujours deux minutes pour aller flâner sur Vente-privée, La Redoute, tout ça...vala vala... Je le promets la main droite sur ma carte bleue !! Foi de consommatrice !

Ceci était un message à caractère informatif pour Monsieur serpent siffleur. SSSSss !

Conclusion : vive le travail ! Vive Internet ! Et vive les sucettes dans leurs emballages !!

Tatatata !