Jeudi dernier, petit Taz s'en est allé. Affaibli par la maladie. Le cancer le rongeait depuis quelques mois déjà.

10 ans 1/2 de vie de chat. Une vie courte pour un chat, mais bien remplie.

Ce chat aura beaucoup déménagé car il m'a suivie partout. Pris l'avion pour nous rejoindre ici (34 heures de voyage), fait du catamaran. Il n'avait d'ailleurs pas tellement la patte marine...

Une fois, il est tombé du cinquième étage d'un appartement où je vivais. 16 mètres de chute libre sans parachute à l'arrivée n'ont pas suffit. Il s'est terré dans un coin sous un tas de feuilles en m'attendant et je l'ai retrouvé après plus d'une heure de recherches sous la pluie.

Bien sûr, il faisait partie de notre famille. Quentin le cherche un peu pour jouer avec. Difficile d'expliquer à un enfant de 18 mois l'étape de la mort, alors je compose comme je peux.

Ce n'est qu'un animal et certains trouveront ce post ridicule. Mais je reste persuadée que ceux qui n'aiment pas les bêtes ont un comportement identique avec les humains. Les bêtes sont fragiles, dépendent des humains et n'ont pour seuls sentiments que l'amour et la fidélité envers leurs maîtres.

On devrait parfois prendre exemple, ça nous rendrait moins cons.

Allez, rangez vos mouchoirs et carpe diem.

cata_066