Lorsque je travaillais dans le cabinet de recrutement Elite, nous nous targuions de respecter les demandeurs d'emploi en leur accordant du temps, de l'attention, en leur faisant passer des tests informatiques pour ceux qui avaient un profil dans le domaine. 

C'est le mail que j'ai reçu de Manpower Nouméa aujourd'hui qui me fait bondir réagir et me donne envie de rédiger ce message.

Un mail type, on ne peut plus impersonnel (pour du recrutement de personnel, c'est un comble !), qui dit à peu près ça : votre profil peut correspondre à un de nos postes, allez consulter les annonces ici. Allez voir là-bas si j'y suis en somme...

Malgré cela, je leur fait un peu de pub au passage, je suis fair play.

Ma première réaction a été de me dire : "Mais je suis en CDI depuis 6 mois ! Pourquoi m'écrivent-ils avant même de se renseigner alors que quand j'étais chômeuse ils ne m'accordaient même pas un entretien ???'

Je me souviens m'être présentée plus d'une fois chez eux, avoir dû insister pour me faire tester (la pugnacité me caractérise), m'être accrochée à une once d'espoir qu'on allait me proposer un poste...un jour. Jour qui n'est jamais venu.

Chez Adecco, ils m'ont appelée un matin à 9h00 pour me rendre à un entretien à 9h30 ! Youhou !! J'ai un enfant les gars ! Je peux l'emmener avec moi à l'entretien peut-être ?

Ils ont donc fait "un effort" en décalant le rendez-vous à 10h30, le temps que je trouve une solution de replis. Trop aimables.

Enfin, je tiens surtout à mettre en avant la petite et locale agence Elite (de laquelle j'ai démissionné après avoir eu Quentin pour pouponner plus longtemps), qui a également un site ici.

A comparer entre les trois, c'est le jour et la nuit. L'une vous reçoit comme un chien dans un jeu de quilles, la seconde vous met au pied du mur et ne comprend pas que vous ne puissiez pas y grimper, l'autre, à moins que ça n'ait changé, recevait et surtout écoutait (pour de vrai) les personnes en recherche d'emploi, ou celles déjà en poste, désireuses d'en changer.

Même à Nouméa, trouver un emploi est un combat acharné. Et ici il n'y a même pas les Assedics !!