Quentin est venu me réveiller ce matin avec cette première question en tête, qui le taraude depuis hier déjà. Idem pour son père au masculin, popain.

Cette question a été suivie d'une bonne dizaine d'autres. Principalement "c'est quoi çaaaaaa ???", en pointant du doigt des tas d'objets.

Notre grenouille à grande bouche n'a donc pas encore eu sa réponse mais nous y travaillons et cogitons sérieusement.

Réflexion faite, j'irais volontiers à la crèche toute la journée pour faire du toboggan avec mes popains moi aussi...je dois donc être sa popine !