En cette période de Guerre des Boutons qui propose non pas un film, mais DEUX films, il est temps de passer à un exercice pratique.

J'ai un scoop Messieurs Dames: la varicelle donne des boutons !

Le remède miracle de chez les nouz'ôtes du bout du monde, c'est le corossole.

Etape une : trouvez quelqu'un qui a un arbre à corossoles dans son jardin, plus précisément, un corossolier nommé Annona muricata de la famille des Annonaceae (en nom savant dont tout le monde se fout).

Comme l'odeur est semble-t-il nauséabonde, les calédoniens ne conservent pas obligatoirement ce type d'arbre et le jettent à la poubelle. Ce geste abominable a pour conséquence que la première étape peut prendre quelques heures, voire des jours, voire des semaines (et vous arrivez après la bataille des boutons dans ce cas).

Deuxième étape : regroupez les feuilles ET les branches, puis apprêtez-vous à faire bouillir le tout.

Troisième étape : ne lisez SURTOUT PAS le très instruit Wikipédia, au risque de tout jeter, marmite comprise, et peut-être vous avec la marmite, par la fenêtre :

Risque sanitaire[modifier]

L'équipe du Dr Dominique Caparros-Lefèbvre a montré dans une série d'études commencée en 19991 que la consommation de corossol (et de ses feuilles infusées), ainsi que celle d’autres espèces appartenant au même genre botanique, était potentiellement la cause d’une forme de parkinsonisme atypique (paralysie supranucléaire progressive, PSP) résistant aux thérapies classiques basées sur un apport de L-DOPA. Ainsi, en Guadeloupe, où l'étude initiale a été menée, 77 % des patients parkinsoniens présentaient une forme atypique (contre 20 % dans la population normale). En faveur de cette hypothèse, les médecins ont observé que la cessation de la consommation de corossol entraînait une cessation de la progression des symptômes (et même une amélioration, chez un des patients).

Une telle augmentation des formes atypiques de parkinsonisme avait déjà été observée sur l'île de Guam, où le parkinsonisme était associé à une sclérose latérale amyotrophique. Dans ce dernier cas, des facteurs environnementaux (notamment la forte concentration d'aluminium dans l'eau de consommation, ou encore l'implication de toxines bactériennes via la chaîne alimentaire) avaient été invoqués pour expliquer ce phénomène, mais il se pourrait que la consommation de plantes de la famille des Annonaceae dans l'alimentation ou la médecine traditionnelle soient en partie responsables de l'augmentation de la fréquence de parkinsonismes atypiques.

Les composés potentiellement responsables de la dégénérescence neuronale ont été identifiés, et appartiennent à deux classes chimiques très différentes. D’une part, des alcaloïdes de types benzyl-tétrahydroisoquinoléique et apparentés, de faible puissance en tant qu’inducteurs d’une mort neuronale par apoptose, mais pouvant participer à la symptomatologie chez les patients, ont été identifiés il y longtemps au sein des fruits. Plus récemment, des acétogénines ont été détectées dans le fruit2. L’annonacine, représentant majoritaire de cette famille d’inhibiteurs de la respiration mitochondriale au sein de l’espèce, a montré une neurotoxicité importante in vitro 3 et in vivo 4. Des études complémentaires, notamment épidémiologiques, restent nécessaires avant de conclure de manière formelle à l'implication de ces toxines dans les pathologies guadeloupéennes.

Tout comme vous à l'instant (qui s'est endormi ?), moi aussi j'ai lu cet article magnifiquement ficelé.

Forcément, me voilà bien contrite, car je ne fais pas ce post pour critiquer la fiabilité de Wikipédia dont la réputation n'est plus à faire, ni par plaisir d'évoquer la varicelle (sujet irritant) ; mais bel et bien parce que Quentin a la varicelle.

PA010002

Au premier jour, les vésicules ne sont qu'éparses et ne grattent pas. Ca vous fait une belle jambe !

Le corossole va nous être livré par container (au bas mot) ce midi, je crains qu'il ne nous serve à que dalle.

Mais quelle idée de lire "le Wikipédia de la terreur" et de regarder des photos d'enfants contaminés sur l'Internet, je vous le demande ?!

A coté, Freddy Krueger c'est de la gnognotte...

Mieux vaut donc attendre encore un ou deux jours avant de commencer la quatrième étape qui consiste à baigner Quentin dans une mixture aux effets potentiellement pires que de simples gratouillis.

Réflexion, réflexion...