Il a bien grandi ce petit bonhomme Quentin, car dans 5 pulls, ou dimanche comme vous préférez, il fêtera ses 5 ans.

Pas de big fiesta prévue car maman et sa dengue ne s'en sentent pas du tout le courage (et aussi que les cartons d'invitation et tout l'attirail complet de la fête sont encore certainement bloqués dans les camions enneigés de l'autoroute A1...merci Kiabi lamodeàsipetitsprixquesitureçoistoncolistastropdelachance !).

Bref, nous fêterons cela en famille bien tranquilles, en attendant de le fêter ultérieurement.

Cet enfant est un pur bonheur, je lui ai d'ailleurs dédié un album photos dans la colonne de droite, intitulé "Quentin le facétieux".

84806371_o

Pour illustrer ce mètre vingt d'émotions fortes, l'autre soir nous regardions lui et moi la télévision, lors de la première prière du Pape face à la foule, ceci pendant que son père était parti jouer au chevalier.

NDLR: certes, tout n'est pas normal dans cette précédente phrase mais c'est pourtant véridique, ma parole sur la tête du Pape j'le jure !

Il fallut donc que je lui explique qui était le Pape (chef de l'église), pourquoi les gens priaient (pour avoir de bonnes choses), ce qu'était une prière (c'est comme une poésie tu l'apprends par coeur et tout le monde la récite) et à quoi ça servait (là, j'ai séché). Crevée j'étais !

Puis subitement, Quentin croisa ses mains et se mit à prier.

Je lui demandai pourquoi il priait, et il me répondit qu'il priait pour avoir un petit frère, et que si ça ne marchait pas, alors il prierait encore pour avoir une petite soeur.

Très prosaïquement et avec toute la délicatesse qui m'incarne, je lui rétorquai : "bon allez, fini ton assiette !"

Nous changeâmes finalement de chaîne...

Pour conclure, dans la vie, il y a deux choses qui sont particulièrement contrariantes, tout devoir expliquer aux enfants, et rédiger un texte au passé simple !

Tata bisous


PS : j'oubliais, grâce au dessin animé Gang de Requins, voici la musique que Quentin préfère en ce moment qui, pour le coup, n'est pas très catholique...