On ne fait pas les choses à moitié dans le Pacifique Sud. Météo ici.

Ce n'est pas un, mais bien deux cyclones qui rôdent dans les parages de la Nouvelle Calédonie.

Le plus menaçant est Ului, avec une notation de 5/5 sur l'échelle des cyclones (vents à 285, rafales à plus de 300 km/h) qui s'éloigne actuellement de chez nous, mais est passé très près des Iles Salomon.

Quant à Tomas, il reste fort (4/5) et est passé juste à côté de Wallis et Futuna. Sa trajectoire tend en direction des Fidji.

La Nouvelle Calédonie devrait donc une fois de plus se sortir indemne de ravage cyclonique.

Cela fait bientôt 4 ans que nous nous demandons à quelle sauce nous allons être mangés, et 4 ans qu'ils nous frôlent et que nous on est bien contents qu'ils nous frôlent, oh oui !!

En fait, tout dépend de si c'est une année à letchis selon certains locaux. Et cette année, je peux vous dire qu'on s'en est ga-vé des letchis !

Détail touristique : avis aux vacanciers, le mois de mars est très instable. Vous avez joué, vous avez perdu ; parce que là c'est mort pendant une semaine pour le bronzage !

Du coup, on peut dire que le temps est morne. L'humeur aussi, un peu.

Les week-ends pluvieux ne permettent pas de faire grand chose. En activités sèches, Nouméa propose l'aquarium, Tjiibaou, le ciné (interdit à Quentin pour cause d'hyperjemenfoutismedufilmsicestpacars), Géant et Casino pour aller tailler le bout de gras avec des caissières et des personnes âgées en mal de contact. Puis, en activités téméraires de plein air mouillées, il y a le parc zoologique avec un ciré jaune et un chapeau de breton, ou bien la mer (tant qu'à être mouillé).

Ce qui est agréable dans le fait de se baigner sous la pluie comme dirait l'avare, c'est que la douche à la maison est inutile...pas de petites économies, héhé !

Mais bon, heureusement qu'on travaille comme des ânes pour se remonter le moral !!

Je vous laisse, j'ai une corde qui m'attend.

...Penser positif, il faut penser positif...