Je vous rapporte un message que j'ai posté sur un site calédonien. Petits conseils pour une future installation.

Ce post est pour tous ceux qui s'imaginent le pire concernant l'installation sur cette île, mais aussi pour ceux qui pensent que tout est facile.
Attention il concerne mon ressenti et je ne veux en aucun cas en faire une généralité.

Arrivés le 15 octobre dans le cadre de la mutation de mon ami pour une durée de trois ans, un de ses collègue est venu nous chercher à l'aéroport. C'est déjà pratique car l'aéroport est assez loin de la ville de Nouméa. Quand nous sommes enfin entrés à Nouméa, ce collègue (merci Gilles) s'est arrêté au marché pour nous offrir une noix de coco à déguster directement comme ça, fraîchement coupée d'il y a 30 secondes, avec une paille dedans...trop bien !
Ensuite il nous a déposé à notre hôtel (oui, une chambre nous attendait, ainsi qu'une voiture).
Là commence la longue lutte (à 11h30) pour ne pas s'endormir et prendre le décalage horaire juste comme il se doit, in your face.
La lutte s'est terminée à 17h00 dans un sommeil profond....
A 3h00 du matin, frais comme des gardons, nous contemplions la mer, la lune, les palmiers en réalisant que ça y était cette fois, on avait plus qu'à faire tout les reste.

Première étape : l'appartement.
Là il faut surtout ne pas se décourager. Il faut savoir que notre période n'était pas idéale pour trouver un appart car la plupart des mouvement se passe vers décembre - janvier, au moment des grandes vacances. On nous a donc proposé les rebus inlouables, les taudis et surtout comme on est gentils, on allait visiter tout en sachant que ça n'allait pas correspondre. C'est quoi la différence entre la gentillesse et la stupidité ?
Grâce au journal la gratuit, nous avons fini par trouver en passant par une agence immo.

Deuxième étape : les modalités administratives
Là il ne faut surtout pas se décourager. Il est important d'ouvrir un compte bancaire rapidement. Pour nous ça a été chose facile car mon ami est muté ici. J'imagine que pour des personnes sans boulot, c'est autre chose. Compter un délai de 4 jours pour avoir un chéquier. Le tranfert de fonds de la Métropole à ici implique des frais et 48 heures de délai de réception des fonds, tout ce que vous faites implique des frais pour être honnête. Un conseil, conservez votre compte en France même si vous ne pensez pas y revenir... on ne sait jamais, il faut être prudent.
Ensuite il faut aller à l'organisme de l'eau, l'électricité (EEC), les Télécoms (OPT), et pour nous, le container à faire sortir de douanes.
Bref, tout ça demande de l'organisation et surtout de la patience.

Etape intermédiaire à renouveller chaque jour : la baignade
dès que vous vous sentez énervé, lassé, fatigué, ou que vous avez juste envie de vous baigner, n'hésitez pas ! La baie des citrons vous attend.

Petit plus : Le gratuit et le paru vendu sont deux journaux super utiles et utilisés par tout le monde pour rechercher un appart, une voiture, un boulot...ils sont dispos chez tous les commerçants.

Quatrième étape : le déménagement
Là il ne faut surtout pas se décourager mais vous pouvez stresser.
Franchement, tout s'est super bien passé, ils (les déménageurs) ont tout posé, et il ne nous restait plus qu'à tout remonter.
La casse totale est de deux verres sur un voyage de deux mois. Un verre par mois, bonne moyenne.

Cinquième étape : pour moi, trouver un boulot
Je suis secrétaire (d'où la longueur de mon post, et je ne vous raconte pas avec quelle facilité je le fais  ), j'ai décidé de faire les boîtes d'intérim. Si vous êtes motivés, et c'est mon cas, bosser en Nouvelle Calédonie n'est pas si compliqué qu'on veut le dire, d'après moi encore et toujours.

Etape intermédiaire : rencontres impromptues
Il faut savoir que depuis que nous sommes arrivés, nous devons avoir environ une dizaine de contacts téléphoniques. Nous avons rencontrés des tas de gens, dans la rue, et tous ces gens nous ont communiqués leurs numéros de téléphone. Les habitants du caillou sont tous très ouverts et sympathiques...un réel dépaysement avec la Métropole. Ca se passe toujours comme ça, on rencontre quelqu'un, on discute de tout et de rien et hop ! il nous donne son numéro. On a même un contact sur Maré sans y être allé, magique non ?

Voilà tout. Pour le reste, les imprévus, comptez sur vous.

A bientôt

Julie

PS : Ne venez pas vous installer ici, la mairie ne fait pas de photocopie ! Au secours !!!!